mercredi 23 juin 2010

Quand c'est trop, c'est trop!

En deux jours, il en a encaissé deux solides! Commençons par hier. En se rendant dans une jolie boutique spécialisée dans le travail du cuir sous toutes ses formes, l'homme tombe nez à nez avec un polo vert, de la même marque... Tout bonnement, je l'invite à visiter le sous-sol du dit établissement pour lui montrer, haheum, le reste de la collection. L'homme, qui arpente très peu les rues de cette ville, est alors subjugué par cette découverte mais ses mots trahissent son dégoût. BANG! Quelle fleur bleue!



Cet après-midi, à peine le temps de remonter sur sa chaise, nous nous rendons au petit marché tout près. Au menu, pizzas maisons et petits extras. Total: 118,50 Dirhams. Il donne 120 Dhs. Je quitte la scène mais j'entends quelque chose de familier: "Ouais mais, j'attends la monnaie!" "Oui, oui, c'est ça Monsieur!" La main tendue devant, mon homme me présente 1 Dhs et..... 1 bonbon. Total: 1,50 Dhs de monnaie!!



S'en était trop! De retour à la maison, il fait beau, il fait chaud, la lumière est belle et il n'en fallait pas plus pour en ouvrir une. La première.






Je ne suis pas déçue, ni soulagée, ni heureuse. L'analyse est en cours...

Ce que l'on sait par contre, c'est qu'il ne reste que 22 journées à 40 degrés avant de venir se rafraîchir au Québec!

Bonne St-Jean les amis! (Où que vous soyez, ne mangez pas de gâteau!!)

mercredi 2 juin 2010

Un parcours sans faute!?

C'est l'agréable sensation que nous avons depuis notre sortie de dimanche dernier. Décidé la veille, nous sommes partis à bord du D-Max, chasseur d'aventures, direction: 37 km hors de Marrakech. Surprise! La température était au rendez-vous...heum heum...Armés de crème solaire, chapeau en raphia, lunettes fumées, bouteilles d'eau et autres éléments de survie, savions-nous vraiment ce qui nous attendait?

Les taquineries volaient bien bas... vue les circonstances. Tous se sont réunis ici pour des raisons bien différentes. Pour l'un, cela représente un défi psychologique, pour certain plutôt physique et pour moi et bien d'autres, beaucoup de plaisir teinté d'aventure.

Le concept n'est pas nouveau mais croyez-moi, gagne à être connu! Au Québec, vous avez l'embarras du choix et je vous suggère fortement de profiter des vacances qui arrivent pour aller visiter l'une ou l'autre de ces attractions et de vous dégourdir un peu.

Pour notre part, la journée c'est déroulée comme suit:

La découverte de notre terrain de jeu a suscité beaucoup d'excitation.



Ceux qui ne se sentent pas interpellés ne seront pas déçus...









Assez tourné autour du pot, quand c'est l'heure, C'EST L'HEURE!
Nous avons marché sur des ponts, des fils de fer et des obstacles à plus de 40m.



Nous avons traversé des gorges suspendus à des tyroliennes encore plus hautes et l'une atteignant plus de 300m. Cherchez la petite Jasmine...



Après le lunch, on passe à la deuxième étape. Six au départ...



Deux seulement on signé la décharge du dernier parcours...












À l'aube, les 2 "Champs" étaient partagées entre les bras de leur homme ou de Morphée.



Avant de se quitter voici un petit coup d'oeil sur l'une des activités du matin.



Comme on le voit rarement par-ici, nous avons fait l'expérience d'une journée nickel. Accueil chaleureux, gens souriants et blagueurs, moniteurs qualifiés, équipements à jour, environnement impeccable... Ok mini, mini bémol pour le tajine au poulet mais le tir a rapidement été rectifié.

Bravo Terres D'Amanar, Bravo Jas!

** Mention toute spéciale à l'homme qui s'est sacrifié pour la prise de toutes ses belles photos...haeumm **